Un statut avantageux

Pourquoi choisir le portage salarial ?

Définition

C’est quoi le portage salarial ?

 Le portage salarial est la forme d’emploi permettant à un indépendant d’exercer sa propre activité professionnelle via une entreprise de portage, en échange d’une perception par cette dernière d’un pourcentage du chiffre d’affaires généré par le salarié porté. Ils sont régis par un contrat de travail (CDI ou CDD) . Cela constitue un véritable pont entre le monde du salariat et celui de l’entrepreneuriat.  Il prend la forme d’une relation tripartite dont les trois acteurs sont : Le salarié porté, l’entreprise de portage et le client. La prestation réalisée, l’entreprise de portage salarial établit une facture au client, rémunère le salarié porté en fonction du chiffre d’affaires de ce dernier, lui produisant également un bulletin de salaire. En effet, il existe de nombreuses raisons de passer par le portage salarial avant de se lancer dans l’entrepreneuriat que nous évoquerons ci-après. Plus d’infos sur ce guide.

Les avantages du portage salarial

Comme nous venons de le voir, le portage salarial semble être le meilleur moyen de transition et ce pour plusieurs raisons :

shield (1)

Premièrement, grâce au statut juridique salarié, vous bénéficiez de la couverture sociale, cotisation aux allocations chômage, de l’éventuelle assurance et/ou mutuelle de l’entreprise, d’une stabilité de revenu, que vous auriez perdu en tant qu’entrepreneur.

documents

Deuxièmement, vous êtes en mesure de fournir vos bulletins de salaire pour vos projets immobiliers, par exemple, requérant, dans la forte majorité des cas, un prêt à votre banque.

salary (1)

Troisièmement, la rémunération du salarié porté est soumise à un plancher. Elle dépend de votre statut (junior, sénior ou forfait jour) et est fixée respectivement à 70%, 75% ou 85% de la valeur mensuelle du plafond de la sécurité sociale pour un équivalent temps plein (ETP).

freelancer

Quatrièmement, la particularité du portage salarial repose sur l’autonomie du salarié porté. Assurément, la loi ainsi que la convention collective insistent sur l’incapacité de l’entreprise porteur à lui donner une charge de travail. Cette notion propre au portage salarial en fait sa principale particularité, mais aussi son attrait pour ceux qui aspirent à l’entrepreneuriat. Le salarié porté doit prospecter, trouver et démarcher seul ses clients. Ainsi, l’autonomie est un des  critères, si ce n’est le critère essentiel pour y réussir.

Pour finir, le portage salarial est l’option la plus judicieuse si vous comptez vous lancer dans l’entrepreneuriat sans risquer de perdre votre stabilité et votre sécurité.

Différents profils

Qui peut faire du portage salarial ?

Dans la forme, le portage salarial est ouvert à toute personne en droit de travailler en France, c’est-à-dire dès l’âge de 16 ans. Dans le fond, ça n’est pas aussi simple. En effet, le salarié porté doit avoir la maîtrise d’un savoir-faire ou l’expertise dans un domaine, et ce dans le respect des restrictions du secteur d’activité. Demandant une certaine expérience, il cible donc au minimum les niveaux 5 (BAC+2), et de manière plus générale des cadres en reconversion. Concernant le plan des compétences, le salarié porté se doit de faire preuve d’autonomie comme dit plus un peu plus haut, mais pas seulement. Ces experts sont souvent amenés à devoir résoudre des problématiques et des contraintes plus ou moins complexes sur des domaines tels que la comptabilité, le marketing, l’informatique, les ressources humaines, etc… Vous l’aurez compris, si vous voulez franchir le cap du salariat afin d’atteindre le portage salarial, vous devrez au préalable vous armer de nerfs solides, d’autonomie, ainsi que d’un domaine d’expertise qui vous est propre.